Non aux violences, oui à la danse ! La Fédération Française de Danse s’engage à prévenir et lutter contre les violences afin de protéger ses danseuses et danseurs.

Le milieu de la danse n'est pas épargné par la violence, le harcèlement et les abus sexuels. La FFDanse est particulièrement attentive aux risques que représente ce fléau. Elle s'est engagée dans une démarche de prévention et de lutte contre les violences, en particulier en ensibilisant l’ensemble des écoles, clubs et associations de danse ainsi que les licenciés.
Mobilisons-nous, ensemble, pour prévenir et protéger ! 

La violence dans la danse : de quoi parle-t-on ?

La violence est l’action qui porte atteinte à l’intégrité physique ou morale d’un·e danseur·se. Il peut s’agir de coups, blessures qui impliquent un contact direct entre l’agresseur et sa victime. Mais également des violences destinées à impressionner fortement, à causer un choc émotionnel ou un trouble psychologique.

Comment ça se traduit ?

La violence peut être
  • Physique : elle porte atteinte à l’intégrité physique de l’individu, c’est-à-dire son corps. Elle se traduit principalement, par une ou des blessures aux conséquences multiples parfois irréversibles tels que souffrances, traumatismes, etc.
  • Sexuelle : elle recouvre toutes les situations où une personne impose à autrui un comportement non désiré. Ces violences peuvent prendre différentes formes : propos sexistes, invitations trop insistantes, harcèlement sexuel, l’exhibitionnisme, le chantage, du baiser forcé aux attouchements jusqu’au viol.
  • Psychologique : elle s’exprime par un abus de pouvoir et de contrôle entraînant des dommages à caractère psychologique. Parmi ces violences, on retrouve : le chantage, le harcèlement moral, le bizutage.
  • Verbale : elle peut être identifiée par des injures, des menaces, des humiliations, des propos blessants, racistes, sexistes ou discriminatoires. 
Quelles que soient les formes de violences, leurs conséquences sont inacceptables et ne peuvent pas être banalisées. 
 

Comment briser le silence ? 

Pas de violence quand on danseLa FFDanse encourage les personnes victimes de matraitances à se confier le plus tôt possible. Que vous soyez victime ou témoin de violences, il faut sortir du silence, que les faits soient anciens ou récents. Des professionnel-le-s vous écoutent et vous accompagnent :
  • 17 ou 114 : situation d’urgence
  • 119 (7j/7 – 24h/24 - gratuit) : enfance en danger
  • 3919 (7j/7 – 24h/24 - gratuit) : violences femmes info
  • 08 842 846 37 : victimes de violences sexuelles dans le sport
  • 116 006 : France Victimes, n° national d’aide aux victimes
  • 07 50 85 47 10 : association Colosse aux pieds d’argile
  • Service public de signalement, gratuit et anonyme
  • Médecins, assistantes sociales, intervenantes sociales, psychologues, avocats, etc.
Vous pouvez également en parler à une personne de confiance : parents, famille, ami, professeur, dirigeant de votre club, FFDanse, ... Toutes ces personnes sauront vous rassurer, vous protéger et vous aider à porter plainte. Le coupable, c’est votre agresseur et vous n’y êtes pour rien.
 
Au sein de la Fédération Française de Danse, vous êtes victime ou témoin, vous pouvez effectuer un signalement auprès des autorités compétentes de la FFDanse par mail. L’équipe dédiée vous accompagnera dans vos démarches. 
 

Pour aller plus loin :

Éthique

Le comité d’éthique et de déontologie de la FFDanse est doté d'un pouvoir d'appréciation indépendant, habilité à saisir les organes disciplinaires compétents et chargé de veiller à l'application de la charte et au respect des règles d'éthique, de déontologie, de prévention et de traitement des conflits d'intérêts. Son champ de compétences s’étend à tous les membres et participants aux activités de la fédération, quel que soit leur statut.
Téléchargez la charte d’éthique et de déontologie.

Pour plus d'informations, une rubrique « Éthique et intégrité » est disponible sur le site internet du Ministère chargé des sports.

Les fiches mises en ligne permettent d’accéder à toutes les informations clés pour mieux appréhender chacune de ces problématiques : leurs périmètres, leurs enjeux, les outils de prévention, pour les approfondir et pour mieux accompagner les victimes ainsi que des répertoires de contacts.

 

 

 

FFDanse
MarianneSports_Q LOGO_CULTURE LOGO-CNOSF_Membre