A la une

 Le championnat de France salsa - bachata - kizomba (SBK) se déroulera le samedi 3 Juillet 2021 à La Baule, au Palais des Congrès ATLANTIA.

Les catégories représentées lors du championnat sont les suivantes :

catégories cf sbk 2021

 

La participation au championnat de France 2021 sera exceptionnellement sans compétition sélective obligatoire (aucun sélectif n’a pu être proposé suite à la situation sanitaire actuelle).

Aucun frais de dossard ne sera demandé pour le championnat.

Des gains incroyables mis en place pour cette année !

  1. Les conditions de participation sont les suivantes :
  2. Être titulaire d'une licence B FFDanse en cours de validité pour la saison 2020-2021
  3. Respecter le règlement sportif qui est en cours de validation et qui sera disponible avant mi-avril sur la page d'informations SBK du site.

S'inscrire au plus tard 14 jours avant la compétition via le mail s.b.k@ffdanse.fr

ATTENTION : ANNONCE IMPORTANTE CONCERNANT LE REPORT DU CHAMPIONNAT DE FRANCE DE POLE DANCE 2021 ET LA PROLONGATION DU DÉLAI POUR LES SÉLECTIFS INTER-RÉGIONAUX EN VIDÉO.

Pole danse reportChère communauté de la pole française,

En raison de la crise sanitaire qui nous impacte toutes et tous et qui malheureusement se prolonge, et au vu des dernières décisions ministérielles, nous avons dû prendre la douloureuse décision de reporter le championnat de France de pole dance au samedi 11 septembre 2021, toujours à La Cigale à Paris, en espérant que la situation permettra sa tenue à ce moment-là.

Vous avez été nombreux·ses à souligner qu’il est difficile actuellement de s’entraîner et de préparer les vidéos de sélections dans des conditions correctes. Pour ne pénaliser personne, et puisque nous avons davantage de temps pour les sélectifs, la date limite d’envoi des candidatures avec vos vidéos est décalée au 30 juin à minuit.
Tous les candidats disposent ainsi de plus de temps, et nous vous espérons nombreux.
Les grandes régions sont, comme en 2018 et 2019, Nord, Sud et Outre-Mer.

Les jugements auront lieu pendant la première quinzaine de juillet, et la liste des finalistes sera publiée au plus tard le 19 juillet.


Nous croyons fermement à l’importance, surtout dans les moments difficiles que nous traversons, d’avoir des projets, et de continuer d’avancer. Pour notre santé physique et morale, mais aussi pour être prêts lorsque la situation se débloquera, ce qui finira par arriver.

Haut les coeurs, et vive la pole !

 

La décision gouvernementale définitive d'ouverture ou de fermeture des cours de danse pour les jeunes est parue ce jeudi 18 février 2021 au matin dans le Journal officiel. Le décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020, notamment l'article 35, a été modifié mercredi 17 février 2021 par le décret n°2021-173.

Dorénavant, la pratique de la danse pour les mineurs dans les cadres scolaire, périscolaire ou de loisir, qui se déroule en intérieur n'est plus autorisée, y compris dans les établissements artistiques et les conservatoires territoriaux, quel que soit leur statut, au même titre que les autres activités physiques et sportives. 

L'évolution est importante car elle assimile la pratique de la danse aux activités physiques et sportives, venant traduire un arbitrage du Centre interministériel de crise.

À noter : cette évolution ne concerne pas les artistes professionnels et les personnes suivant une formation professionnelle liée à la danse.

La Fédération Française de Danse partage avec tous les acteurs et actrices du monde de la danse la frustration générée par la situation sanitaire actuelle. Aujourd'hui, la solidarité demeure notre guide pour avancer dans cette épreuve collective.

heart 1

 

Responsables de structures de danse, professeurs, familles de danseurs ou pratiquants, vous êtes très nombreux à questionner la FFDanse au sujet de l'autorisation d'accueillir des mineurs en salle durant la période actuelle. Nous sommes très fiers de la confiance que vous nous accordez, et faisons le maximum pour pouvoir vous apporter des réponses claires et précises à ce sujet.

supportNous relançons régulièrement les pouvoirs publics nationaux, car en notre qualité de fédération délégataire du Ministère des Sports d'une part, et subventionnée par le Ministère de la Culture d'autre part, il est de notre devoir de vous communiquer des informations justes et s'appuyant sur des bases juridiques incontestables.

Comme vous l'avez compris depuis le début de la crise sanitaire, la danse est une activité qui a fait l'objet d'un traitement particulier par le Gouvernement en raison de sa nature à la fois physique, sportive et artistique. Cette richesse de notre discipline s'est révélée être une source de complexité pour les décideurs dans la gestion des confinements et couvre-feux successifs. Compte-tenu de la gravité des enjeux sanitaires, la FFDanse s'est refusée et se refuse à adopter un parti pris pour satisfaire à court terme tel ou tel acteur de la danse.

C'est la raison pour laquelle nous ne sommes pas en mesure, en l'état actuel de la législation, de vous indiquer de façon officielle le régime en vigueur sur l'ensemble du territoire national en ce qui concerne l'accueil des mineurs en salle. La seule indication que nous pouvons vous donner, et qui résulte des remontées de terrain que nous recevons, est de questionner votre préfecture, les décisions des préfets pouvant varier d'un territoire à l'autre.

Pour autant, parfaitement conscients des difficultés économiques rencontrées par les structures et les professionnels de la danse, ainsi que de la très grande frustration ressentie par les pratiquants, nous ne désespérons pas d'obtenir une clarification au niveau national, dont nous vous tiendrons, bien évidemment, immédiatement informés.

Nous restons à votre écoute durant cette épreuve, que nous traverserons victorieusement ensemble.

Charles FERREIRA, Président de la FFDanse & Richard OZWALD, Directeur Technique National

La parution du décret n°2021-31 du 15 janvier 2021 et sa mise en oeuvre suscitent des interrogations sur le possible maintien ou non des cours de danse pour les mineurs à la mi-janvier 2021.

ballet dancer on calendar page to remind class dayBeaucoup de structures de danse sont confuses par rapport aux dernières mesures sanitaires gouvernementales. Elles ne savent pas si elles peuvent poursuivre leurs cours de danse en intérieur pour leurs élèves mineurs.

La FFDanse a sollicité les Ministères de la Culture et chargé des Sports lundi 18 janvier 2021 afin de pouvoir communiquer une information claire aux structures de danse. Une décision du Ministère de l'intérieur sera prise prochainement.
Quoi qu'il en soit, les préfectures ont toute autorité pour appliquer le décret dans leur département.

Notre fédération ne manquera pas de communiquer le plus rapidement possible la décision définitive d'ouverture ou de fermeture des cours de danse pour les jeunes. Soyez sûr·e·s que nous mettons tout en œuvre pour vous transmettre l'information la plus fiable.

FFDanse
MarianneSports_Q LOGO_CULTURE LOGO-CNOSF_Membre