A la une

Le Comité International Olympique (CIO) a approuvé la présence des sports "jeunes" proposés par Paris 2024  - dont le breaking - pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de Dakar 2022.

Carlota jojLe 3 décembre 2019, le CIO a validé le programme des sports et des épreuves des JOJ de Dakar 2022. La Fédération Française de Danse se réjouit de voir inscrit le breaking, aux côtés du surf, de l'escalade et du skateboard. En effet, la "nouveauté et la priorité accordée aux sports pour les jeunes ont toujours été des composantes essentielles du programme des compétitions" et "l'édition de Dakar 2022 accueillera tous les sports jeunes proposés par Paris 2024" - ce qui inclut le breaking !

Une bonne nouvelle en prévision des Jeux Olympiques de Paris 2024.

Retrouvez l'intégralité de l'article en suivant ce lien >> 

 

C'est officiel : l'arrêté ministériel du 25 septembre 2019 reconnaît le caractère haut niveau de la discipline sportive breaking (plus connue sous le nom de breakdance).

La Fédération Française de Danse (FFDanse) se réjouit de cette nouvelle, qui est une étape supplémentaire pour la reconnaissance de la danse en tant que sport d'excellence. Le breaking rejoint ainsi les "sports de danse de couple", selon la dénomination du Ministère des sports (latines&standards).

Télécharger l'extrait du Journal officiel sur le breaking reconnu en sport de haut niveau.

Pour plus d'informations sur le sport de haut niveau, suivez ce lien.

Désormais, la FFDanse se prépare pour le rendez-vous historique des Jeux Olympiques 2024, qui représenteront une opportunité unique de valoriser, à travers le breaking, "la danse, toutes les danses," auprès du grand public. 

martin breaking web

 

Télécharger le Communiqué "La FFDanse se met en marche pour le Breakdance"

 

CP 26.03.2019

CP 26.03.2019 2

 

 

Moment historique pour la danse, pour toutes les danses !

La Fédération Française de Danse se réjouit de la proposition par le COJO d’intégrer le Breakdance, en sport additionnel pour les JO 2024, lors de la conférence de presse organisée au Paris Défense Arena, jeudi 21 février 2019. 

La présélection des quatre sports (Breakdance, Surf, Skateboard et Escalade) sera officiellement présentée à la Commission exécutive du CIO les 26, 27 et 28 mars 2019, puis devra être validée par la Session du CIO, réunie à Lausanne en juin prochain. Le choix final du CIO quant au programme des épreuves, aux quotas d’athlètes inscrits et aux nouveaux sports intégrés aux Jeux de Paris 2024 interviendra en décembre 2020, après les Jeux de Tokyo.

Après avoir marqué les Jeux Olympiques de la Jeunesse à Buenos Aires en 2018, le breakdance ferait sa première apparition aux Jeux olympiques en 2024 alors que les trois autres sports additionnels (escalade, surf, skateboard) sont déjà invités à Tokyo-2020. Le comité Paris 2024 prévoit 2 épreuves de breakdance : une féminine baptisée « B-girls » (16 femmes) et une masculine baptisée « B-Boys » (16 hommes).

Tony Estanguet, le président du COJO, a déclaré lors de la conférence de presse que les sports additionnels proposés répondaient au souhait des organisateurs de « se connecter aux sports qui cartonnent partout dans le monde pour apporter aux Jeux une dimension plus urbaine, plus sport de nature, plus artistique ».

Ces quatre sports « accessibles en termes de pratique et avec des communautés fortement mobilisées sur les réseaux sociaux, pourront, grâce aux Jeux, et pendant les cinq prochaines années venir inspirer des millions d’enfants à faire du sport » précise le comité Paris 2024.

« En proposant quatre nouvelles disciplines résolument spectaculaires et tournées vers la jeunesse, Paris 2024 va montrer au monde le visage d'une France créative, inspirante et connectée à son époque », a réagi Roxana Maracineanu, la ministre des Sports.

Communiqué de presse et Dossier de presse Paris 2024 

 

Communiqué : La FFDanse se met en marche pour le BREAKDANCE

 

visuel twitter breakdance.jpg large

 

 

FFDanse
MarianneSports_Q LOGO_CULTURE LOGO-CNOSF_Membre