A la une

L’assemblée générale élective de la Fédération Française de Danse (FFDanse) s’est tenue dimanche 20 décembre 2020 à distance. Charles FERREIRA, président sortant, a été réélu avec son équipe pour une nouvelle mandature qui mènera jusqu’aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

Précédée d’un forum le samedi 19 décembre 2020, cette assemblée générale de la Fédération Française de Danse s’est conclue par l’élection de l’unique liste présentée, tenue par le président sortant Charles FERREIRA, à une majorité absolue de 94,64 % au premier tour, pour 90 % des voix exprimées.

L’équipe de Charles FERREIRA s’engage pour une seconde mandature avec un programme ambitieux qui s’inscrit dans la continuité de la politique menée depuis maintenant quatre ans.

Quelle politique pour la FFDanse ?

AG FFDANSE dec2020

La nouvelle équipe travaille désormais avec en perspective la présence d’une de ses disciplines, le breaking, aux JO de Paris 2024. Elle doit aujourd’hui relever le défi d’une jeune fédération olympique qui prépare ses danseuses et danseurs de haut niveau.

Outre cet enjeu, la politique FFDanse s’articulera pour la prochaine olympiade autour de quatre grands axes prioritaires : le sport santé, l’écoresponsabilité, la sécurité des pratiques, l’inclusion et le handicap.

À cette fin, la nouvelle équipe prévoit de mettre l’accent sur la communication, le numérique et d’élargir les recherches de financements en diversifiant les sources.

Téléchargez le projet fédéral 2021-2024

 Téléchargez le communiqué de presse

La FFDanse se félicite de l'annonce faite lundi 14 décembre au soir par le Ministère de la Culture, qui a donné l'accord d'ouverture aux lieux d'enseignement artistique à partir de mardi 15 décembre pour l'accueil des mineurs.

Cette décision répond favorablement aux sollicitations de notre fédération pour un traitement équitable de toutes nos structures de danse.

supportNous confirmons donc la reprise de la danse pour les mineurs, pour l'ensemble des structures de danse de classifications ERP X et R, sous conditions :

  • Danse pratiquée sans contact.
  • Pratique encadrée, dans le respect du protocole sanitaire applicable pour les mineurs, mis en place par le Ministère chargé des Sports.
  • Respect strict des horaires de couvre-feu (horaires variant en fonction des départements).

Pour vous aider à appliquer les mesures sanitaires dans vos établissements, veuillez trouver ici en téléchargement notre protocole de reprise de la danse actualisé au 15 décembre 2020.

Téléchargez le protocole FFDanse de reprise de la danse.

À titre d'information, vous trouverez en consultation ici le décret n°2020-1582 du 14 décembre 2020, ainsi qu'un tableau récapitulatif, élaboré par le Ministère chargé des Sports, déclinant les décisions sanitaires pour l'activité physique du 28 novembre 2020 au 20 janvier 2021.

Bonne reprise à tous nos jeunes danseuses et danseurs !

 

La Fédération Française de Danse se réjouit de la confirmation faite par le CIO lundi 7 décembre 2020 d’intégrer le breaking comme sport additionnel au programme des Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) de Paris 2024.

BREAKING DANCE 9 16Par ce geste, le breaking décroche une première reconnaissance en tant que discipline sportive autant qu’artistique. Il devient ainsi la première danse olympique.
Actrice de cette reconnaissance aux côtés du mouvement hip-hop français, la Fédération Française de Danse (FFDanse) a désormais à cœur de relever le défi de Paris 2024.

Nouveaux enjeux pour le breaking

En premier lieu, il y a l’importance de détecter, sélectionner et préparer durant les trois prochaines années les bboys et bgirls qui constitueront l’Équipe de France, avec à la clé le prestige des médailles.
Au-delà, l’ambition de la FFDanse est de dépasser l’enjeu de la performance pour bâtir un héritage. Partant des travaux que nous menons pour les JOP Paris 2024, nous voulons construire un socle durable bénéfique à la pratique et à l’image du breaking en France, fondé sur l’ouverture au plus grand nombre, le sport à l’école, la mixité et l’inclusion sociale.

Représenter la culture du breaking grâce aux JOP

Car s’il est nouveau aux Jeux Olympiques, le breaking a une histoire riche de 40 ans. Plus qu’un sport, plus qu’un art, il s’agit d’une culture riche.
En effet, les danses hip-hop, en particulier le breaking, sont le reflet d’une évolution sociétale et culturelle, nourrie de l’histoire de plusieurs pays, peuples, dont les racines remontent aux quatre coins du globe, riche enrichie des rites de la culture hip-hop (musique, danse, graff, Dj, Mc, …).
Depuis des années, de multiples associations, bénévoles et enseignant·es se sont battus sur leur territoire pour une vraie reconnaissance des bboys et bgirls de toutes les générations.
C’est aussi une reconnaissance de la diversité de notre nation, car au-delà d’une danse, au-delà d’une culture, au-delà d’un sport, le breaking porte et transmet un message d’unité et d’universalité.

Ne pas dénaturer le breaking grâce à la commission breaking FFDanse

Afin de ne surtout pas réduire cette culture à un simple sport, des représentant·es reconnus du milieu breaking, issus de tous les territoires, y compris d’outremer, pilotent les travaux au sein de la Fédération Française de Danse, en prenant en compte l’impact inédit que provoque l’intégration du breaking aux JOP sur l’évolution de la pratique.

Télécharger le dossier de presse

Suite aux annonces gouvernementales de la 3ème semaine de novembre, retrouvez ci-dessous les actualités concernant la pratique de la danse.

28/11/2020 - reprise de la pratique en extérieur

Désormais, depuis le samedi 28 novembre 2020, la pratique de la danse est possible au moins jusqu'au 15 décembre 2020, pour tout le monde, en extérieur, dans le respect des règles de distanciation physique, à savoir 2 mètres : 

  • Dans l'espace public, elle est individuelle pour les majeurs et limitée à un groupe de 6 personnes maximum (encadrant compris) pour les mineurs.
  • Dans les équipements de plein air, la pratique collective est possible si elle est encadrée par un club ou une association, dans le respect des protocoles sanitaires renforcés.
  • Dans les deux cas, prévoir une attestation de déplacement.

15/12/2020 - reprise de la pratique en intérieur pour les mineurs

heart 1Si la situation sanitaire le permet, à partir du 15 décembre 2020, la reprise de la danse pour les mineurs est possible dans les Établissements Recevant du Public (ERP) de type X (établissements sportifs couverts).

À noter : en ce qui concerne la situation des établissements de danse ne relevant pas de cette classification, la Fédération Française de Danse s'est rapprochée du Ministère chargé des Sports et a adressé une lettre au Ministère de la Culture, afin que soit clarifiée leur possibilité d'accueil des mineurs au 15 décembre prochain.

Pour pouvoir effectuer une activité en toute sécurité, nous vous recommandons d'appliquer le protocole sanitaire renforcé de reprise d'activités sportives des mineurs.

Et ici à votre disposition, le tableau récapitulatif des décisions sanitaires pour le sport du 28 novembre au 15 décembre 2020.

20/01/2021 - perspectives d'évolution

Sous réserve de l'évolution des conditions sanitaires, la pratique devrait être à nouveau ouverte aux personnes majeures en intérieur à compter du 20 janvier 2020.

Dans le souci de vous accompagner à traverser ces moments difficiles, nous plaçons ici en consultation les mesures de soutien économique d'urgence mises en place par notre Gouvernement pour les entreprises, associations et indépendants.

Vous trouverez ici un récapitulatif des informations utiles concernant ces aides financières, pour les entreprises et associations de moins de 50 salariés - mise à jour au 18 novembre 2020 :

  • Fonds de solidarité : jusqu'à 10 000 € pour les entreprises et associations des secteurs de la culture et du sport de moins de 50 salariés fermées administrativement, mais aussi celles restées ouvertes connaissant une baisse du chiffre d'affaire de 50 % (mois d'avant le confinement).
  • Exonération des cotisations sociales patronales : pour toutes les associations et entreprises fermées administrativement, mais aussi celles restées ouvertes et connaissant une baisse de 50% de leur chiffre d'affaires. "Les modalités des présents dispositifs ont vocation à être précisées dans le cadre de l'examen par le Parlement des lois financières de fin d'année."
  • Prolongement du dispositif exceptionnel de chômage partiel : pour déclarer vos salariés en activité partielle, c'est ici.
  • Mesures de report de paiement et/ou d'exonération de charges : report du paiement des loyers et factures, délais de paiement d'échéances sociales et/ou fiscales, remise d'impôts directs. Pour les loyers, possibilité de supprimer au moins un mois de loyer en accord avec le bailleur avec crédit d'impôt de 50% pour ce dernier (30% précédemment). 
  • Adaptation du dispositif de prêts garantis par l'État : vous avez désormais jusqu'au 30 juin 2021 pour contracter un prêt garanti par l'État.
    • Prêts directs de l'État : jusqu'à 10 000 €, voire 50 000 € si l'organisme a plus de 10 salariés. Pas de conditions requises.
    • Prêts garantis par l'État : à hauteur des fonds propres, sans caution, 2 ans de franchise puis 5 autres années maximum à un taux d'intérêt compris entre 1% et 2,5%.

LES NOUVEAUTÉS

  • Soutien de l'Agence Nationale du Sport (ANS) aux associations : reconduction des enveloppes 2021, aide d'urgence, aide ponctuelle à l'emploi. Toutes les informations sur le plan de relance de l'ANS au lien suivant.
  • Compensation billetterie : en cours d'élaboration, sur la période juillet-décembre 2020 pour les compétitions en huis-clos ou à nombre de spectateurs limités.
  • Pass Sport : en cours d'élaboration - pour les mineurs.

save money 1

 

En consultation ici, veuillez trouver un document de synthèse des mesures économiques d'urgence, mis en place par le Conseil Social du Mouvement Sportif (CoSMoS). Et en complément, un questions/réponses didactique sur les mesures économiques actualisé au mois de novembre 2020.

FFDanse
MarianneSports_Q LOGO_CULTURE LOGO-CNOSF_Membre