A la une

La décision gouvernementale définitive d'ouverture ou de fermeture des cours de danse pour les jeunes est parue ce jeudi 18 février 2021 au matin dans le Journal officiel. Le décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020, notamment l'article 35, a été modifié mercredi 17 février 2021 par le décret n°2021-173.

Dorénavant, la pratique de la danse pour les mineurs dans les cadres scolaire, périscolaire ou de loisir, qui se déroule en intérieur n'est plus autorisée, y compris dans les établissements artistiques et les conservatoires territoriaux, quel que soit leur statut, au même titre que les autres activités physiques et sportives. 

L'évolution est importante car elle assimile la pratique de la danse aux activités physiques et sportives, venant traduire un arbitrage du Centre interministériel de crise.

À noter : cette évolution ne concerne pas les artistes professionnels et les personnes suivant une formation professionnelle liée à la danse.

La Fédération Française de Danse partage avec tous les acteurs et actrices du monde de la danse la frustration générée par la situation sanitaire actuelle. Aujourd'hui, la solidarité demeure notre guide pour avancer dans cette épreuve collective.

heart 1

 

Responsables de structures de danse, professeurs, familles de danseurs ou pratiquants, vous êtes très nombreux à questionner la FFDanse au sujet de l'autorisation d'accueillir des mineurs en salle durant la période actuelle. Nous sommes très fiers de la confiance que vous nous accordez, et faisons le maximum pour pouvoir vous apporter des réponses claires et précises à ce sujet.

supportNous relançons régulièrement les pouvoirs publics nationaux, car en notre qualité de fédération délégataire du Ministère des Sports d'une part, et subventionnée par le Ministère de la Culture d'autre part, il est de notre devoir de vous communiquer des informations justes et s'appuyant sur des bases juridiques incontestables.

Comme vous l'avez compris depuis le début de la crise sanitaire, la danse est une activité qui a fait l'objet d'un traitement particulier par le Gouvernement en raison de sa nature à la fois physique, sportive et artistique. Cette richesse de notre discipline s'est révélée être une source de complexité pour les décideurs dans la gestion des confinements et couvre-feux successifs. Compte-tenu de la gravité des enjeux sanitaires, la FFDanse s'est refusée et se refuse à adopter un parti pris pour satisfaire à court terme tel ou tel acteur de la danse.

C'est la raison pour laquelle nous ne sommes pas en mesure, en l'état actuel de la législation, de vous indiquer de façon officielle le régime en vigueur sur l'ensemble du territoire national en ce qui concerne l'accueil des mineurs en salle. La seule indication que nous pouvons vous donner, et qui résulte des remontées de terrain que nous recevons, est de questionner votre préfecture, les décisions des préfets pouvant varier d'un territoire à l'autre.

Pour autant, parfaitement conscients des difficultés économiques rencontrées par les structures et les professionnels de la danse, ainsi que de la très grande frustration ressentie par les pratiquants, nous ne désespérons pas d'obtenir une clarification au niveau national, dont nous vous tiendrons, bien évidemment, immédiatement informés.

Nous restons à votre écoute durant cette épreuve, que nous traverserons victorieusement ensemble.

Charles FERREIRA, Président de la FFDanse & Richard OZWALD, Directeur Technique National

La parution du décret n°2021-31 du 15 janvier 2021 et sa mise en oeuvre suscitent des interrogations sur le possible maintien ou non des cours de danse pour les mineurs à la mi-janvier 2021.

ballet dancer on calendar page to remind class dayBeaucoup de structures de danse sont confuses par rapport aux dernières mesures sanitaires gouvernementales. Elles ne savent pas si elles peuvent poursuivre leurs cours de danse en intérieur pour leurs élèves mineurs.

La FFDanse a sollicité les Ministères de la Culture et chargé des Sports lundi 18 janvier 2021 afin de pouvoir communiquer une information claire aux structures de danse. Une décision du Ministère de l'intérieur sera prise prochainement.
Quoi qu'il en soit, les préfectures ont toute autorité pour appliquer le décret dans leur département.

Notre fédération ne manquera pas de communiquer le plus rapidement possible la décision définitive d'ouverture ou de fermeture des cours de danse pour les jeunes. Soyez sûr·e·s que nous mettons tout en œuvre pour vous transmettre l'information la plus fiable.

La Fédération Française de Danse, lance EHPA'DANSE, son premier concours vidéo de danses de société et danses en solo, à destination des résident·es d'EHPAD et leurs accompagnateur·rices. Vous avez jusqu'au 1er mars 2021 pour envoyer vos créations !

 

Ehpa'Danse, c'est quoi ?

Deux projets pour amener la danse en EHPAD : un concours vidéo de danse en couple ou solo et la participation à un clip vidéo.

Ehpa'Danse, pour qui ? 

Les résident·es d'EHPAD valides - duos de résident·es, duo résident·e / accompagnateur·trice, solo

Comment participer ? 

Vous pouvez, au choix, participer à l'un ou aux deux projets  et proposer une ou plusieur danses.

Tout le mois de décembre et jusqu'au 1er mars 2021, filmez votre chorégraphie de 30 secondes à 1 minute et transférez la vidéo au mail ehpadanse@ffdanse.fr.

Consultez ici le descriptif complet du projet

promotion ehpadanse 2021

Les gagnant·es remporteront des lots comme des enceintes, des paniers gourmands, des cadres photos, ...

Et, à partir des vidéos, le FFDanse réalisera un clipe diffusé en janvier sur son site et ses réseaux sociaux.

Résultats mi-mars 2021 !

L’assemblée générale élective de la Fédération Française de Danse (FFDanse) s’est tenue dimanche 20 décembre 2020 à distance. Charles FERREIRA, président sortant, a été réélu avec son équipe pour une nouvelle mandature qui mènera jusqu’aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

Précédée d’un forum le samedi 19 décembre 2020, cette assemblée générale de la Fédération Française de Danse s’est conclue par l’élection de l’unique liste présentée, tenue par le président sortant Charles FERREIRA, à une majorité absolue de 94,64 % au premier tour, pour 90 % des voix exprimées.

L’équipe de Charles FERREIRA s’engage pour une seconde mandature avec un programme ambitieux qui s’inscrit dans la continuité de la politique menée depuis maintenant quatre ans.

Quelle politique pour la FFDanse ?

AG FFDANSE dec2020

La nouvelle équipe travaille désormais avec en perspective la présence d’une de ses disciplines, le breaking, aux JO de Paris 2024. Elle doit aujourd’hui relever le défi d’une jeune fédération olympique qui prépare ses danseuses et danseurs de haut niveau.

Outre cet enjeu, la politique FFDanse s’articulera pour la prochaine olympiade autour de quatre grands axes prioritaires : le sport santé, l’écoresponsabilité, la sécurité des pratiques, l’inclusion et le handicap.

À cette fin, la nouvelle équipe prévoit de mettre l’accent sur la communication, le numérique et d’élargir les recherches de financements en diversifiant les sources.

Téléchargez le projet fédéral 2021-2024

 Téléchargez le communiqué de presse

FFDanse
MarianneSports_Q LOGO_CULTURE LOGO-CNOSF_Membre