Calendrier

<<  Avril 2017  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
       1  2
  3  4  5  6  7  8  9
10111213141516
17181920212223
242526272830

_________________________

 
 
 
facebookLogoLong3x2

twitter-logo

Logo-Dailymotion

Index de l'article

LE ROCK’N’ROLL ACROBATIQUE

Le rock acrobatique est une danse sportive basée sur le principe du rock à six temps.

rock-accro

Il se danse en couple, un homme et une femme. Il s'agit d'un dérivé du rock'n'roll dans lequel sont introduit des acrobaties.

Un peu de technique : Le rock acrobatique se danse sur une base de 6 temps avec un pas de base dit « sauté ». En version simplifié : Le pas de base est constitué d'un "kick ball change" de la jambe droite (danseuse)/gauche (danseur) et de deux jetés (droite puis gauche danseuse/gauche puis droite danseur). Cela donne cette énergie et cette tonicité si caractéristiques de cette danse. Entre les déplacements en sauté, s'intercalent des chorégraphies, suivies d'acrobaties.

Très technique, le rock acrobatique se danse généralement avec une partenaire unique afin de faciliter les prises de repère qui sont très personnelles et propres à chaque couple.

En fait, nous pouvons dire que nous nous trouvons devant la version la plus sportive du rock n roll. Cette version est obligatoire lors des compétions nationales et mondiales.

Le rock acrobatique est extrêmement éprouvant. Il est montré qu’une démonstration de 1min30 équivalait à l’énergie dépensée lors d’un 800 m… mais sur place.

Le rock acrobatique peut être rapproché du patinage artistique (couple et danse sur glace), par la chorégraphie, les jeux de jambes, les portés, les acrobaties, les costumes, les choix musicaux ainsi que leur arrangement.

Lorsqu’on débute en rock acrobatique les acrobaties sont limitées en hauteur. La danseuse est toujours tenue par le danseur

Un peu d'histoire : au fil des années, le rock acrobatique au plus haut niveau est devenu une discipline spectaculaire. En effet depuis l'apparition des saltos avant et arrière (qui sont devenus doubles saltos avant et arrière) les danseuses gravitent aux alentours de 5 mètres du sol et ne sont plus tenues par le danseur.

Ce sont les Lyonnais qui en 1972 inventent le rock acrobatique dans un but purement commercial, comme pour le Jive. Toujours plus "spectacle et compétition", c'est une gymnastique dansée sur un tempo très marqué. Le rock acrobatique, bien que très "aventurier" à son démarrage, est aujourd'hui très codifié et les acrobaties, bien qu'impressionnantes, sont réalisées aujourd'hui avec toutes les mesures de sécurité qui leur sont dues.

Les années 1970 et le début des années 1980 ont été le théâtre de la structuration du rock acrobatique comme discipline sportive.  La Fédération Française de Danse a vu le jour, puis une fédération de danse européenne, puis une fédération de danse mondiale, la WRRC.

À l'heure actuelle, la France compte plus d'un millier de compétiteurs, et beaucoup de  pratiquants en loisir.


LINDY HOP                                         Rock_Lindy_Hop

Le Lindy Hop (ou Jitterbug) est une danse de rue qui s'est développée dans la communauté noire-américaine de Harlem (New York) vers la fin des années 1920, en parallèle avec le jazz et plus particulièrement le swing.

Le Lindy Hop est un mélange de plusieurs danses provenant des quatre coins des États-Unis à partir des années 1900. Le Lindy Hop utilise les mouvements improvisés des danses africaines avec la discipline de la structure en 6 et 8 temps des danses européennes. Le Lindy Hop est un mélange de danse en couple et séparée, venant de ses origines métissées. Les danses africaines séparent habituellement les hommes des femmes. La danse en couple est typiquement européenne.

Le Lindy Hop continue à évoluer aujourd'hui. Après une phase sombre entre 1950 et 1980, il est réapparu dans les années 1980 grâce à l'énergie de plusieurs groupes : les Harlem Hot Shots  (Suède), la New York Swing Society

(États-Unis) et les Jiving Lindy Hoppers (Angleterre). Aujourd'hui on danse à nouveau le Lindy Hop dans tous les États-Unis et dans le monde entier.

Le Lindy est une danse extrêmement riche et diversifiée. Elle repose sur un rythme à huit temps et se danse sur des musiques Swing, avec un tempo allant de 20 à 70 mesures par minute (MPM). Le Lindy Hop est l'ancêtre du rock qui s'en rapproche par le style musical et le pas de base. Cependant, là où le rock est très carré, le lindy se rapproche du boogie-woogie avec un style « swingué », arrondi.


BOOGIE-WOOGIE

Le Boogie est une danse du courant Swing se dansant essentiellement sur du Boogie-woogie (d'où le nom) apparu dans les années 1940.

Le style du boogie est à cheval entre le rock'n'roll (pas de base en 6 temps) et le lindy-hop (aspect swingué et interprétation).

L'interprétation est l'essence du boogie. S'inspirant de jeux de jambes du rock sauté, d'acrobaties du rock acrobatique, de routines swing  issues du lindy (jam sessions, Shim Sham) et plus récemment de break dance (avec notamment les effets de vague et de déplacement des pieds), elle fait la part belle à la création, à l'originalité, voire à l'humour.


LE WEST COAST SWING

Le West Coast Swing est une danse à deux de style swing, apparue initialement comme une forme de Lindy Hop.

Cette danse sera considérée plus tard comme une version « douce » du jitterbug. D’abord appelé Western Swing en 1951, son appellation définitive se fera en 1961. Elle est caractérisée par des mouvements très élastiques des partenaires, que ce soit individuellement ou bien l'un par rapport à l'autre.

Elle laisse une grande part à l'improvisation. Cette danse se pratique sur un vaste éventail de styles de musique : country, jazz, blues, RnB, disco, ...

Cette danse se caractérise par son côté ludique et sensuel.

Tout d'abord, il existe une énorme possibilité d'interprétations, avec notamment un rôle très actif pour la partenaire. Le cavalier déclenche les passes plus ou moins sophistiquées sur la musique en restant à l'écoute permanente de sa partenaire. Cette dernière peut alors décider soit de suivre basiquement le cavalier, soit de composer avec le guidage pour rendre la passe plus esthétique ou pour mettre en relief un passage de la musique.

Le tempo relativement lent des musiques est propice à la sensualité. Cette sensualité se sent dès le début de l'apprentissage et est source de jeux, d'amusements et d'humour. Ces éléments sont également une source supplémentaire d'inspiration pour interpréter la musique.

Le West Coast Swing est arrivé en France au début des années 2000. Il s'est d'abord implanté en région parisienne avant de gagner progressivement le sud de la France Montpellier puis Lyon et Toulouse vers 2007. Actuellement, le west coast swing peut se danser pratiquement partout en France. Beaucoup de stages, en général sur un week-end, sont organisés pour découvrir cette danse ou se perfectionner.

FFDanse
MarianneSports_Q LOGO_CULTURE LOGO-CNOSF_Membre