Calendrier

<<  Janvier 2017  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
        1
  2  3  4  5  6  7  8
  9101112131415
1617181920
2324252627
3031     

_________________________

 
 
 
facebookLogoLong3x2

twitter-logo

Logo-Dailymotion
"Remontons donc le cours du temps, ceci jusqu'à l'année 1969 :
la danse ne se porte pas mal.
Elle connaît même un regain d'activité tant dans le domaine du spectacle que dans celui de la pratique sur un plan totalement désintéressé. Cette activité s'exerce essentiellement dans le cadre d'associations. Mais les efforts dispersés ne peuvent porter tous leurs fruits faute de coordination.
Quelques personnalités en prennent conscience et il se trouve un certain nombre d'associations assez lucides, assez ambitieuses, courageuses même (pour ne pas dire téméraires) qui se rallient au principe d'une fédération, formule qui sur le plan sportif, a depuis longtemps fait ses preuves".

Pierre Wissmer, Président
Discours d'ouverture de l'Assemblée Générale Ordinaire du 17 mars 1974.

Le rôle du Centre International de la Danse

Dès 1964, le Centre International de la Danse (C.I.D. - association loi 1901) sous l'impulsion de Mireille Delsout, Philippe Canet, Jacqueline du Bousquet, Georgette Girardin, Marcelle Jeanes, Colette Mallet et Pierre Wissmer organise de grands rassemblements de danseurs à travers de nombreux stages où exercent de prestigieux professeurs. Très vite le CID élargit son audience et sa réputation trouve une audience internationale grâce à la qualité exceptionnelle des artistes qui apportent leur concours et à la variété des disciplines ainsi qu'à l'introduction de nouvelles tendances alors inconnues du grand public Français : l'école Graham et l'école Limon par exemple respectivement en 1965 et 1966.
Par ses innovations, notamment en proposant aux adhérents l'enseignement de très grands maîtres venus d'Asie, d'Afrique et d'Amérique, il a contribué à faire connaître les principales tendances contemporaines et ainsi, par son ouverture sur le monde, au mouvement considérable que la danse connaît en France depuis plus de vingt ans.

En octobre 1969, le CID suscite la création de la Fédération Française de Danse d'art chorégraphique et d'expression corporelle.
Très vite des associations créées à Lyon, Marseille, Nîmes, Toulouse se regroupent au sein de la Fédération.

Naissance de la Fédération Française de Danse

La Fédération Française de Danse d'art chorégraphique et d'expression corporelle est née de la volonté de permettre au plus grand nombre la pratique de la danse.

Le 26 octobre 1969, à la demande du Ministère de la Jeunesse et des sports, création officielle de la Fédération Française de Danse d'art chorégraphique et d'expression corporelle (A.C.E.C.) dans le but de permettre au plus grand nombre la pratique de la danse, d'encourager et de promouvoir la danse moderne devenue aujourd'hui la danse contemporaine Les associations qui la constituent poursuivent ce même idéal. Le premier Président fédéral est Pierre WISSMER.

Une nouvelle vision de la danse grâce à la Fédération

Très vite des associations créées à Lyon, Marseille, Nîmes, Toulouse, se regroupent au sein de la Fédération et c'est ainsi que Mireille Delsout, chargée par le Ministère de la Jeunesse et des sports de développer et coordonner les actions de la F.F.D. s'entoure de professionnels et insuffle ainsi une nouvelle vision éducative et créative d'une nouvelle danse.
Plusieurs présidents se succèdent ensuite marquant de leur empreinte l'évolution de la Fédération : Philippe CANET, Jacqueline ROBINSON, Roger RITZ.(voir tous les présidents de la Fédération depuis sa création).

L'agrément du Ministère de la Jeunesse et des Sports

-1970, la Fédération Française de Danse reçoit l'agrément du Ministère de la Jeunesse et des Sports sous le n°75.S.76

 

En savoir plus « Historique de la Fédération Française de danse de nos jours à sa création »

FFDanse
MarianneSports_Q LOGO_CULTURE LOGO-CNOSF_Membre