Calendrier

<<  Avril 2017  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
       1  2
  3  4  5  6  7  8  9
10111213141516
17181920212223
242526272830

_________________________

 
 
 
facebookLogoLong3x2

twitter-logo

Logo-Dailymotion

 

03/10/2016

Erratum sur réglement technique et sportif 2016/2017

L’article 41 alinéa 1.4 a été complété.

Article 13 alinéas 5.1, 5.2.1 et 5.2.2
Le texte concernant le passage au 1er mars a été conservé par erreur. Dans la dernière version il est supprimé.

Vincent FARINHO
Responsable de la Réglementation
Danses Latines et Standards

_______________________________________________________________

25/02/2016

Information sur les changements de série

Préambule :

  • Aucun niveau n’est requis pour toutes les épreuves menant à un titre de champion (national, régional ou départemental).
  • Les épreuves classificatrices sont destinées à classer les couples dans des niveaux (séries) pour favoriser l’apprentissage des spécialités et des danses de compétition tout en permettant une progression personnalisée de chaque compétiteur.

Il me semble important de rappeler ces règles et d’apporter quelques précisions pour les passages au 1er mars prochain :

  • Les changements de série seront effectifs au 1er mars et les compteurs arrêtés au lendemain des critériums du 27 et 28 février. Il sera donc impossible de publier les listes de suite car il faudra quelques jours pour traiter les données ce qui implique une communication des listes vers le 3 mars.
  • Les organisateurs des compétitions du 05/03 avec leurs scrutateurs concernés seront mis à contribution pour gérer sur place les couples inscrits qui auront changé de série au 1er mars.

Changement dans les séries :
Les changements de série sont règlementés à l’article 14 du Règlement Technique et Sportif des Danses Latines et Standards.
Le principe général prévoit un seul passage par an (1er septembre) et un rattrapage pour les couples qui n’auront pas rempli les conditions de passage au 1er septembre.
Seuls les couples qui n’auront pas rempli ces conditions au 1er septembre sont concernés par les passages au 1er mars.


Rappel des conditions :


Conditions générales
Avoir participé (même sans dossard) à 5 épreuves classificatrices dans la série concernée et durant une saison (l’équivalent d’une année de pratique) y compris une épreuve des Critériums Nationaux.
Ces conditions sont applicables à toutes les catégories d’âge et toutes les séries
D’autres conditions liées aux points sont demandées dans les séries E, D, C, B et A mais uniquement dans les catégories d’âge Youth, Adultes et Seniors.


Conditions particulières
Il faut être classé dans la moitié du nombre de couples de la série concernée.
Ces mêmes conditions sont appliquées au 1er mars de la saison suivante, mais uniquement aux couples qui ne les auront pas atteintes au 1er septembre.

Reclassement des couples :
L’article 14 prévoit également la demande de reclassement des couples.
Ces reclassements ont été règlementés pour donner la possibilité aux entraîneurs de faire évoluer les couples dans la série la plus appropriée au niveau du couple mais elles sont destinées à gérer les cas exceptionnels et non pas à se substituer au système de classement des couples.
Nous vous rappelons que ces demandes adresser au responsable de la gestion sportive seul habilité à mandater les chairpersons pour l’évaluation des couples.
Seul le groupe des responsables de la discipline est habilité à refuser une demande et tout refus sera motivé au responsable technique du club.

Vincent FARINHO
Responsable de la réglementation

__________________________________________________________________________

18/03/2015

Petit message pour venir en aide aux organisateurs français de compétition WDSF

Durant l’année 2013 la France a organisé 6 compétitions WDSF et de nouveau 5 en 2014. Cela démontre la volonté de la France de faire sa place dans le monde de la danse sportive.

Nous devrions nous empresser d’y participer avec orgueil et détermination mais on s’aperçoit au contraire que de nombreux couples français ne s'inscrivent pas. Je m’interroge sur les raisons d'une telle désaffection et je vous fais part de mes réflexions.

Lors des dernières compétitions nationales, nous avons pu constater la participation de nombreux couples (jeunes, adultes ou encore seniors) lors de ces manifestations. Pourquoi ces couples ne dansent pas en WDSF alors que le déplacement ne serait pas plus onéreux?

- Peur d’être éliminé aux premiers tours ?

Les épreuves WDSF sont toujours organisées selon le modèle des repêchages. C’est donc l’assurance de danser au moins 2 fois, contrairement aux compétitions open où, sur 50 couples, la moitié ne redansent pas. L'organisation de compétitions à points pourrait être une raison à cette moindre participation mais il y a souvent des compétitions à points durant les WDSF sans qu'il y ait pour autant plus de français engagés.

- Peur de ne pas avoir le niveau ?

Aux dires des entraîneurs, le niveau des premiers tours des WDSF n'est pas souvent plus élevé que lors d’un premier tour d’open. Par contre, le fait de côtoyer les meilleurs couples va vous aider à progresser simplement en les sentant danser à vos côtés ou en les regardant du bord de la piste.

- Votre entraineur vous conseille de ne pas y participer ?

Les relations entre votre entraineur et un organisateur ne sont pas excellentes? Pourquoi pas mais il est impossible d'avoir des problèmes avec tous les organisateurs.

Les juges choisis par l'organisateur ne conviennent pas? Si cet argument peut se comprendre pour les meilleurs couples français (disons les finalistes au grand maximum), que risquent les autres couples? N'est ce pas dans ce genre de confrontation qu'un couple peut progresser?

- Problème de coût ?

Il y a des WDSF du nord au sud, donc forcément un près de chez vous. Il est donc possible de partir le matin et revenir le soir.

Le droit d’inscription est effectivement plus élevé que pour une compétition nationale mais d'une part les frais sont bien plus importants pour l'organisateur et d'autre part vous pouvez assister à un très beau spectacle. A titre d’exemple, pour un WDSF WORLD OPEN l’organisateur doit payer près de 6500 € par discipline (entre droit WDSF et price money obligatoire) ! Les juges internationaux coûtent plus cher que des juges nationaux (surtout en frais de déplacement ). La scénographie et la musique, pour ne citer que ces postes, sont souvent plus soignées que lors d’une compétition nationale. Malgré cela, l'écart entre le droit d'inscription à une manifestation nationale et une manifestation internationale n'est que de 20 € ou 30 €. Si c'est vraiment une raison à cette  désaffection, il doit bien y avoir des solutions à trouver avec les clubs, les comités régionaux, départementaux ou encore les organisateurs!

- Vos objectifs sont uniquement nationaux?

Aujourd’hui nous avons la chance d’être un sport de haut niveau et cela change pour les subventions même celles demandées pour des actions sur les catégories intermédiaires et quelque soit la classe d’âge.

Seulement pour garder ce statut il faut continuer à obtenir des résultats internationaux et montrer une France forte avec de nombreux couples dans toutes les classes d’âges. Montrer une union nationale face à nos collègues internationaux et les instances internationales.

Quel rapport avec les résultats de nos couples dites-vous? Il suffit de regarder les résultats de pays comme la Russie et l’Italie qui souffrent depuis quelques saisons de fortes tensions internes. Pour la première fois depuis longtemps un couple italien n’a pas atteint les ¼ de finale des championnats du monde Standards; pour la Russie c’est la même chose : Pas de couples en finale 10 danses ; la Russie a même perdu pour la première fois de son histoire un team match face à la Roumanie! Ce pays  avait pourtant un niveau inférieur au notre il y a quelques années. Mais en travaillant tous ensembles, les entraîneurs et les dirigeants ont mené leur pays sur la plus haute marche du podium d'un championnat mondial à deux reprises cette année. C’est sûrement le pays qui a le plus progressé ces dernières saisons.

 

J’espère que mon message recevra un accueil positif et que tous les couples auront envie de participer à des WDSF français cette saison, pour aider la France, mais aussi se faire plaisir en participant à de grands évènements. Quel plaisir nous aurions à voir une centaine de couples participer aux premiers tours d'une compétition WDSF! Quelle belle image nous donnerions de la France!

-  WDSF PONTAULT COMBAULT  les 13, 14 et 15 Novembre 2015 - Informations : email : coudermarc@gmail.com

 

En espérant vous voir nombreux sur toutes ces magnifiques compétitions, cordialement.

J-Yves ELLEOUET, Représentant DS latines standards

 

FFDanse
MarianneSports_Q LOGO_CULTURE LOGO-CNOSF_Membre